Maîtriser la lumière naturelle pour le bien-être des poules pondeuses

Mais qui dit lumière naturelle dit reflets des rayons de soleil sur le plafond et par répercussion sur la zone d’élevage, notamment en période de jours ascendants de février à juin. Or une luminosité excessive peut générer de la nervosité chez les poules pondeuses et aggraver les risques de picage. L’impact est direct sur le taux de ponte mais aussi sur la mortalité des volailles.

Bien-être et protection des poules pondeuses

Afin de répondre à cette problématique, la société Deniau a opté pour la solution innovante Lumix de Recticel, pour isoler la toiture du poulailler. Les panneaux Lumix permettent la maîtrise des températures, hiver comme été, dans les bâtiments agricoles. Mais cette innovation va plus loin : elle contribue au bien-être animal grâce à son parement sombre mis au point par Recticel et unique en Europe. En régulant la lumière, notamment quand le soleil est bas, et en réduisant sa réflexion sur le sol, Lumix évite l’une des principales causes de surexcitation animale. La sous-face sombre des panneaux protège de la surexposition et contribue à une meilleure productivité de l’élevage tout au long de l’année.
Les panneaux Lumix équipent donc la sous-toiture de ce bâtiment de 1500 m2. Entrepris en juillet 2019, le chantier s’est terminé en novembre et Julien Le Ménager a pu démarrer son premier lot de 9000 poules pondeuses en production bio le 3 décembre 2019.

Retour d’expérience de Julien Le Ménager

Une visite de l’entreprise Deniau et des équipes Recticel en juillet 2020, après un peu plus de sept mois de présence des poules dans le bâtiment, a permis de constater :
– une réduction évidente des reflets du soleil renvoyés vers le sol ;
– aucune zone de reflets dans les espaces dédiés aux pondeuses ;
– une ambiance générale apaisée avec des poules que l’éleveur qualifie de placides et calmes.

En semaine 52, la mortalité se situe à environ 1,3 % dont un quart dû au picage. Julien Le Ménager a d’ailleurs créé une infirmerie pour isoler les poules attaquées et leur permettre une convalescence en milieu protégé. Le taux de ponte de croisière, hors passage viral se situe à 89 %.
À la fin du lot, en semaine 72, la mortalité est de 5,2 % dont un peu plus de 1 % lié au picage.
Ce premier lot affiche un taux de ponte moyen de 83,84 % et 316 œufs par poule.
Une seconde visite est organisée en mai 2021 pour analyser le comportement du second lot de 9 000 pondeuses en production bio. Cette fois-ci, l’éleveur a choisi une souche de poules rustiques, réputées plus « toniques » et donc risquant d’être plus agressives. Julien Le Ménager ne constate cependant pas de différence avec le lot précédent : les poules restent placides. La mortalité et le picage sont contenus avec 0,3 % de mortalité en semaine 33. Le phénomène de picage reste ainsi très marginal bien que les poules restent confinées à l’intérieur du bâtiment pour raison sanitaire.
Pour Julien Le Ménager, les panneaux Lumix remplissent leurs promesses. Ils participent à la répartition homogène des poules dans le bâtiment et viennent compléter activement les aménagements mis en place pour préserver le bien-être animal, comme la disposition de balles de foin sur les parcours.

Rappel : la France en tête de la production européenne
La France reste le premier acteur européen avec 14 % de la production d’œufs de consommation de l’Union Européenne, estimée à environ 115,2 milliards d’œufs en 2019.
La France contribue par ailleurs de façon importante à la production alternative avec 31 % des effectifs européens de pondeuses en élevage biologique1.
Recticel accompagne cette tendance et ce dynamisme en proposant, avec Lumix, une solution particulièrement adaptée à l’aviculture et notamment aux productions biologiques et raisonnées.


Caractéristiques techniques Lumix

– Isolant thermique haute performance en mousse rigide de polyuréthane (PIR) avec une finition sombre du côté apparent
– Léger et rapide à installer en sous-toiture
– Disponible sur mesure jusqu’à 8 mètres de longueur
– Épaisseurs allant de 40 à 100 mm
– Conductivité thermique : λD 0,024 W/m2.K
– Classement qualité de l’air (COV) : A+
– Convient aux bâtiments BEBC


Source : estimations de l’ITAVI (Institut Technique de l’Aviculture) basées sur la Commission européenne – avril 2020.

 

Vous pouvez télécharger en un clic les visuels haute définition de ce dossier.

Ils sont libres de droits de reproduction presse moyennant la mention du Fabricant. Merci d'avance

Icône

Maîtriser la lumière naturelle pour le bien-être des poules pondeuses - HD

30.18 MB
Vous n'avez pas votre mot de passe ? Appelez-nous au tél.01 40 21 08 13.