En métropole lilloise, les ardoises naturelles CUPA 4 participent à la renaissance d’un fleuron de l’architecture néo-flamande.

Objet d’une réhabilitation grandiose, l’ancienne minoterie des Grands Moulins de Paris, à Marquette-lez-Lille, s’est transformée en un éco-quartier offrant des logements mixtes, des commerces et un aménagement paysager menant jusqu’aux berges de la Deûle.

Construit il y a près de 100 ans, laissé en déshérence à partir de 1996, ce « château industriel » iconique a été sauvé de la démolition grâce à l’implication du Groupe MAES dont le fondateur Hubert Maes estime que « contribuer aux scénarios de reconquête des sites patrimoniaux » fait pleinement partie du rôle des architectes. Par leur aspect monumental et leur mixité de matériaux, les Grands Moulins de Paris s’érigent en effet comme symbole identitaire de l’agglomération lilloise. L’ensemble des matériaux utilisés, le béton, la brique et l’ardoise sont typiques de la technique constructive des bâtiments industriels du début du XXème siècle en Flandres.

Perpétuer l’esprit du lieu

Pour aborder ce chantier colossal et afin de préserver l’esprit des lieux, les architectes ont conservé au maximum l’existant. Les silos circulaires en béton bruts ont été gardés tels quels. Huit appartements haut-de-gamme ont été aménagés au dernier étage. Les bâtiments « Moulins » et « Magasins », baptisés selon leur activité d’origine, n’ont pas subi de transformation de leurs façades extérieures. Composées de briques et béton, ces façades de 140 mètres de long ont été nettoyées par micro-gommage. Les joints ont été dégarnis et rejointoyés au mortier de chaux.

En revanche la couverture de ces bâtiments historiques, les charpentes bois et les deux rangées de lucarnes nécessitaient une restauration complète.

Quand l’Espagne vient au secours des Flandres !

Pour magnifier les toitures, leur offrir une seconde (et longue) vie en respectant l’esthétique des moulins, les couvertures en ardoises fibrociment d’origine ont été remplacées par des ardoises naturelles d’Espagne. La maîtrise d’ouvrage a choisi le modèle CUPA 4 de CUPA PIZARRAS.

C’est l’entreprise BATTAIS Couverture (Haubourdin), expert en restauration de couvertures des édifices remarquables, qui a procédé au calepinage et à la mise en œuvre complète des 4.300 m2 de couverture en ardoise naturelle. De nombreux points singuliers ont dû être traités dans les règles de l’art tels que la rénovation de la double rangée de lucarnes intégrées dans la toiture. Ou encore la réouverture de baies, pour garantir une bonne luminosité à chaque logement, la dissimulation de trappes de désenfumage en toiture, la création de fenêtres de toit au niveau des combles… La mise en œuvre complète des ardoises, exécutée par une dizaine de compagnons et a duré 18 mois

La CUPA 4 provient de la carrière Armadilla en Espagne. Sa teinte noir-bleuté est très fidèle à l’esthétique de la toiture historique. Cette ardoise naturelle présente une planéité régulière et une texture lisse. Les modèles choisis pour cette rénovation sont de format 40X22 cm en épaisseur 5 mm.

Entre modernité et patrimoine, une nouvelle vie de quartier en bord de rivière

Au-delà de la valorisation d’un symbole identitaire régional, la réhabilitation des Grands Moulins de Paris a su répondre aux enjeux de l’urbanisme de demain. L’agence d’architecture a en effet conçu ce nouvel ensemble comme un éco-quartier axé sur la notion de mutualisation des équipements : géothermie, déchets, parking sont partagés et mutualisés.

À côté des moulins historiques, plusieurs tours de logements ont été édifiées dont la très contemporaine Brooklyn Tower en bord de Deûle, qui célèbre une métamorphose dynamique du site. Elle accueille 96 logements. Un autre immeuble de dix étages propose des logements dits « sociaux ».

Ce nouveau quartier, offre aujourd’hui près de 400 logements mixtes, des commerces, un parc, une promenade verte, des aires de jeux, des crèches et des espaces de convivialité. La livraison des logements s’est échelonnée de mars 2022 à février 2024

Fiche technique CUPA 4 sur simple demande ou en ligne ici.

Fiche technique du chantier
Maîtrise d’ouvrage : Histoire & Patrimoine, Vilogia et Sigla Neuf
Architecte : MAES Architectes Urbanistes
Entreprise de couverture : BATTAIS Couverture, BATTAIS & Fils
Toiture : 4300 m2 d’ardoises naturelle CUPA 4
Programme : logements, parc, restaurant, crèche

Vous pouvez télécharger en un clic les visuels haute définition de ce dossier.

Ils sont libres de droits de reproduction presse moyennant la mention du Fabricant. Merci d'avance

Icône

Kit Presse - CUPA PIZARRAS - ardoises naturelles CUPA 4

35.20 MB
Vous n'avez pas votre mot de passe ? Appelez-nous au tél.01 40 21 08 13.